Les techniques de course du trailer: on fait le point!

La technique de course à pied est l’un des aspects les plus étudié en ce moment, votre ostéopathe Charline Tanguy à Toulon vous propose de faire un point sur les éléments de recherche du moment à ce sujet : La technique de frappe médio-pied :

Son principe est simple : éliminer les mouvements verticaux entre chaque foulée et maximiser la longueur de la foulée ! Pourquoi ?

  • diminuer les chocs et contraintes ostéo-articulaires qui résultent des mouvements verticaux
  • diminuer l’overstriding : C’est tout simplement le fait de se réceptionner avec un contact au sol plus en avant par rapport à notre centre de gravité
  • gagner en efficience en augmentant la longueur de foulée et diminuer la perte d’énergie du mouvement vertical

La technique de frappe est déterminée par la partie du pied qui touche le sol en premier lors chaque foulée.

D’après des études[1] , le contact arrière pied tend à être la plus fréquente avec 85% des trailers qui l’utilisent (pourcentage néanmoins inférieur aux coureurs sur route). Cependant ce type de course semble être un facteur de prédiction de plus de blessures[2].

Dans la première étude citée, les coureurs qui portaient des chaussures minimalistes (qui favorisent et  nécessitent une course médio-pied) avaient tendance à être plus rapides et à mieux performer en fin de course. Cependant, dans l’ensemble, il ne semblait pas y avoir de différence de performance en fonction du type de course des coureurs. Mis à part les porteurs de chaussures minimalistes, les attaquants au talon ont fait aussi bien que les coureurs de type médio ou avant pied. Cela tend à montrer que la technique de course ne joue pas directement sur la performance mais à un rôle plutôt dans la prévention à long terme des blessures. D’autres recherches sont en cours…

D’un point de vue biomécanique on peut néanmoins dire que la course médio pied favorise l’amortissement des chocs car met en jeu les muscles du mollet qui sont plus gros que les muscles releveur du pied (utilisés en course arrière pied), ce qui favorise une meilleur absorption des chocs. Le mollet va absorber le choc et le restituer tel un ressort pour la propulsion horizontale vers l’avant. De plus elle diminue l’overstriding qui implique que la jambe est tendue au moment du contact avec le sol et ne peut donc pas absorber le choc, et favorise donc plus facilement les blessures.

Il faut néanmoins être vigilent si vous vous apprêtez à modifier votre technique de course car le passage en médio pied doit se faire de manière progressive afin d’éviter une trop grande sollicitation des mollets en un temps restreint ce qui pourrait créer des tendinites achilléennes…

 

 

[1] The Relationship of Foot Strike Pattern, Shoe Type, and Performance in a 50-km Trail Race. J Strength Cond Res. 2016 Jun;30(6):1633-7.; Kasmer ME1Liu XCRoberts KGValadao JM.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23860289

 

[2] Foot Strike and Injury Rates in Endurance Runners: A Retrospective Study; 2012 Official Journal of the American College of Sports Medicine. Adam I. Daoud1, Gary J. Geissler2, Frank Wang3, Jason Saretsky2, Yahya A. Daoud4, And Daniel E. Lieberman1

daoud2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *